spring cleaning of the soul

SPRING CLEANING OF THE SOUL - let's talk about

Je suis en pleine saison de ménage de printemps. Sauf que c’est l’été et que ce ménage j’ai davantage l’impression qu’il vise à nettoyer mon âme plus qu’autre chose. Oh il y a quand même bien des avantages à cela. Par exemple : mon frigo brille de milles feux, mon balcon est étincelant et je projette de lui faire un petit make-over fissa dans les jours à venir, juste après avoir clôturé le rangement du dressing …  Oui il y a des avantages. Je me crée un espace plus propre, plus clair, plus aéré. Je me crée un tableau, tout blanc, tout neuf, un nouveau départ, une nouvelle page.

J’ai besoin de ces temps de pause. Plutôt que d’être dans l’action mécanique, je veux respecter ce besoin de recul. En récurant je pense à ma vie (whaouh, ma vie), mes choix, ceux qui m’ont mené jusqu’ici, ceux que je n’ai pas su faire. Je repense à ces mots que je n’ai pas su poser, j’essaie de comprendre et de me comprendre. J’en profite également pour prendre de la distance avec toute sorte de distractions, les réseaux sociaux, la télé … tout cela génère tellement de bruit.

On pense être connecté or l’essentiel nous échappe.

Je me vide de ce trop plein et me recentre.

Où en suis-je ? Suis-je satisfaite ? Quelle est la prochaine étape ? Ai-je les ressources nécessaires pour l’atteindre ? De quoi ai-je besoin ? Que valent ces relations ? Que valent mes efforts ? Y a-t-il des blocages, lesquels sont-ils ?

Je pense, en écrivant cette liste, que c’est le genre de questions que l’on peut être amené à se poser tout au long d’une vie. Et bien que j’aime à réfléchir et me remettre en question, j’espère également atteindre le moment où les réponses deviennent évidentes, où il ne s’agit plus de les envisager mais de les vivre. Pour le moment je me les pose et me mets à l’écoute du cheminement intérieur de mes réponses.

La vie est courte, tellement courte et mon envie de la vivre à fond, à savoir en-dehors des entraves de mon passé et de mes limitations est telle que ces questions et leurs réponses  me semblent impératives. J’espère aux moments de l’obtention de mes réponses être prête à faire le pas supplémentaire pour la résolution de ces noeuds.

Qu’en est-il pour vous ? Vous arrive-t-il également de passer par des temps de repli, d’introspection et est-ce que cela se manifeste également chez vous par une soudaine envie de décapage ?

crédit photo : maison-objet.com

2 Small Talks sur spring cleaning of the soul

  1. Sarah
    17 août 2016 at 22 h 54 min (2 années ago)

    Whaouh, génial ton expérience avec la coach de vie. Je suis d’accord avec toi il faut à un moment pouvoir se recentrer et arrêter de faire passer les préoccupations des autres avant les nôtres. Tu as l’air radieuse en tout cas, cela se voit que cela t’as fait du bien.Bises !

    Répondre
  2. Bonan
    16 août 2016 at 21 h 31 min (2 années ago)

    Je suis également passée par là…et j’ai même fait apel a une coach en transition de vie…et cela m’a permis de me recentrer, ce qui était vraiment nécessaire pour moi…faire un grand vide en prenant du recul et enduit faire un grand nettoyage autour de moi…afin de me concentrer sur mes projets…car j’avais tendance à faire passer les autres avant moi…je suis devenue egoiste…par contre c’est un égoïsme sain…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'un *






Commenter *